Comment rédiger un article web plus performant ?

Created with Sketch.

Comment rédiger un article web plus performant ?

Comment rédiger un article web plus performant

Dans le cadre de son étude “L’état du marketing de contenu en 2019 ” (qui repose sur l’analyse de 700 000 articles), la société SEMrush met en évidence les relations qui existent entre certaines caractéristiques d’un article web et ses performances sur la toile. Il ressort de cette étude une série de points-clés sur lesquels les rédacteurs et rédactrices peuvent s’appuyer afin de rédiger des articles web plus performants.

Des contenus toujours plus longs

Déterminer la longueur d’un article en fonction de l’importance de couverture du sujet fait partie des défis auxquels doit faire face un rédacteur web. Au balbutiement du SEO, les articles de 300 mots étaient une norme. Aujourd’hui, cette norme tend vers un contenu de plus en plus long, puisque les performances d’un article semblent liées à la longueur de son contenu.

D’après l’étude SEMrush, en comparaison des articles web de 901 à 1200 mots, les articles web de plus de 3 000 mots recevraient en moyenne :

  • 3 fois plus de trafic,
  • 4 fois plus de partages sur les médias sociaux,
  • 3,5 fois plus de backlinks.

Les articles de 300 à 900 mots sont beaucoup moins partagés. En effet, 4.5 fois plus souvent ils n’obtiennent aucun partage en comparaison des articles de 3 000 mots.

Ne délaissez pas la qualité pour la longueur

Attention à ne pas tirer de conclusions trop hâtives. Les contenus courts ne doivent pas pour autant être totalement délaissés. La variété des contenus et de leur longueur fait partie des points-clés du succès d’un site internet. Cette longueur doit également s’adapter à votre intention de départ et à la fonction de votre article. Rédiger de longs articles brodés de toute part pour atteindre le nombre de mots escompté vous mènera droit à la sanction. Cette notion de longueur ne doit jamais prédominer par rapport à la qualité de votre écrit !

Des titres toujours plus longs

Les titres des articles web ressemblent désormais à de véritables paragraphes. Toujours d’après l’étude SEMrush, en comparaison des titres de 7 à 10 mots, les titres de plus de 14 mots obtiendraient :

  • 2 fois plus de trafic,
  • 2 fois plus de partages,
  • 5 fois plus de backlinks.

Créer des titres attrayants fait partie intégrante de la mission du rédacteur web. Cet aspect est essentiel tant pour des raisons de référencement que pour favoriser l’engagement de vos potentiels lecteurs. La balise H1 en particulier, qui permet à l’internaute comme au moteur de recherche, de comprendre rapidement le sujet de votre article. En bref, des titres longs et donc plus explicites sont également plus attractifs.

La structure de l’article web gage de performance

Ce qui n’est pas nouveau en revanche, c’est que les articles structurés en balises H2 et H3 obtiennent un trafic supérieur, davantage de partages et de backlinks. Cette information était déjà connue des spécialistes SEO depuis longtemps.

Autre information connue, les listes à puces (balises ul> et <ol>) favorisent le trafic et le partage de l’article. Plus les listes sont nombreuses et plus elles boostent la performance du texte.

En toute logique, les articles bien structurés sont aussi les plus performants.

H1 : les formats à privilégier pour les articles de blog

L’étude SEMrush classe les balises h1 en 5 grandes catégories : questions, guides, listes, how-to, autres. Selon ses résultats, les guides, listes et how-to sont les plus performantes.

  • les articles « how-to » attirent 2 fois plus de trafic, (exemple : comment faire…)
  • les articles de listes sont les plus partagés, (exemple : 10 astuces pour…)

Que retenir en conclusion ?

Qu’un article détaillé et bien structuré est toujours plus performant ! Ce qui est logique, puisqu’il fournit des informations claires et détaillées à son lecteur, répondant par la même occasion aux impératifs de qualité imposés par les moteurs de recherche et plus particulièrement par Google.

Quoi qu’il en soit, outre sa structure, le trafic d’un article web dépend aussi de votre secteur d’activité et de votre audience.

Les résultats de l’étude SEMrush mettent simplement en évidence les tendances générales des nouvelles stratégies de contenu.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’info

Des fichiers de cookies sont inscrits dans la mémoire de votre navigateur. Leur durée de vie est permanente. Ils contiennent un identifiant unique par navigateur. Ils constituent l’historique des visites sur notre site et sur chacune de ses pages. Vous avez toujours la possibilité de paramétrer votre navigateur afin de refuser ces cookies sans altérer pour autant votre navigation sur notre site.

Fermer